Conservation ex-situ
En Europe, les institutions zoologiques (zoos et aquariums) de qualité coopèrent au sein d'une association : l'Association Européenne des Zoos et Aquarium ( EAZA) pour la sauvegarde des espèces menacées. La reproduction maitrisée en captivité est l’activité fondatrice de l’EAZA. Appelée CONSERVATION EX-SITU , elle consiste en la sauvegarde contrôlée des espèces, en dehors du milieu naturel.
Parmi les missions des parcs zoologiques, la conservation des espèces menacées tient une place fondamentale.
Au ZooParc
Le ZooParc de Cheptainville a initié la procédure d'accréditation permettant de devenir membre de cette association. Ce processus est long, mais le ZooParc de Cheptainville participe d'ores et déjà aux programmes de reproduction de l'EAZA. Ainsi, il est enregistré dans les Programmes Européens pour les Espèces menacées (EEP) pour le vari noir et blanc ( Varecia variegata ). Le ZooParc accueillera également bientôt une espèce en ESB : l’ara militaire ( Ara militaris mexicana ).
L'EAZA propose aujourd’hui 3 niveaux d’actions pour la gestion des populations captives : 1. Les Programmes d'Elevage Européen ou EEP Il s'agit de programmes de reproduction en captivité qui tiennent compte des caractéristiques d'origine et du patrimoine génétique des individus. Chaque EEP est géré par un coordinateur : celui-ci a pour rôle de gérer les échanges entre parcs zoologiques afin de contrôler la reproduction des individus, d’éviter la consanguinité et donc de préserver la variabilité génétique des populations captives. Ces programmes visant à optimiser la reproduction d'une espèce menacée ont pour but ultime une éventuelle réintroduction dans la nature ou un renforcement des populations sauvages. 2. Les Studbooks Européens ou ESB Un ESB est un studbook, un livre généalogique d'une espèce. Ces studbooks permettent de surveiller l’état du patrimoine génétique des populations captives. Le coordinateur rassemble toutes les informations concernant l'espèce dont il s'est chargé (naissances, morts, transferts, etc.) à travers tous les institutions zoologiques européennes. L’ensemble des informations est alors recueillie dans SPARKS, le logiciel informatique d'ISIS qui gère les studbooks (ou ZIMS). Suivant l’évolution de la population captive, le coordinateur peut proposer de transformer le programme en EEP. 3. Le simple suivi ou Monitoring Le monitoring est le simple suivi des populations captives d’espèces ne faisant pas encore parties d’un programme EEP ou ESB.
A 30min de Paris L'éco-balade familiale dans l'intimité des petits espèces animales Ouvert toute l'année
Accueil Infos Pratique Tarifs Horaires Plan d'accès Restauration & services Découvrez le ZooParc Actus Vie du Zooparc Pédagogie Tarifs scolaires Ateliers pédagogiques Cahiers pédagogiques Conservation L'association La conservation au sein du parc La conservation dans la nature Professionnels Nous contacterRéalisation :
Mentions Legales