Défense animale : les parcs animaliers à éviter

Malgré les mesures de protection prises par certaines organisations internationales comme IFAW (Fonds international pour la protection des animaux), il existe toujours des espèces qui sont maltraitées et tuées dans beaucoup de pays. Ces tortures sont effectuées dans les parcs touristiques dans le seul but de récolter un appât financier. Ce qui fait que beaucoup d’animaux sont en voie de disparition à cause de ce traitement qui continue de les réduire petit à petit. Donc si vous désirez visiter un parc animalier tout en participant à la lutte contre cette pratique, vous devez boycotter certaines activités ignobles.

La balade à dos d’éléphants et les parcs marins

Dans plusieurs parcs animaliers d’Asie, les visiteurs ont droit à des balades à dos d’éléphants pour faire le tour de la jungle. C’est une attraction touristique que tout le monde rêve d’y participer. Cependant, cette pratique constitue un réel danger pour les éléphants qui subissent des douleurs tout au long de la journée. En réalité, les travailleurs de ces parcs utilisent des techniques très violentes pour parvenir à leur fin. Ainsi, les animaux sont torturés et blessés ce qui va se traduire par des cas de mort récurrents.

balade-dos-elephant

Ce mauvais traitement est à retrouver dans certains parcs marins. Ici, les dauphins parcourent des centaines de kilomètres dans l’eau au quotidien et ils sont placés dans des bassins prisons. Ainsi, ils n’ont pas la possibilité de s’épanouir, encore moins d’évoluer dans les meilleures conditions. C’est vrai que les visiteurs vont assister à de vrais spectacles, mais sachez que c’est un arbre qui cache la forêt, car les animaux vivent un calvaire insupportable.

Les cirques et les fermes crocodiles

Ceux qui ont longtemps suivi les cirques pensent souvent assister à une parfaite complicité entre l’animal et son dresseur. Si vous pensez de la même sorte, sachez que la réalité est toute autre. Les animaux qui participent à ces genres d’évènement vivent dans des situations honteuses et sont souvent victimes de violences. En effet, ils sont parfois transportés dans de mauvaises conditions et ils subissent des problèmes d’acclimatation dans leurs zones de destination. Certains sont même torturés pendant les séances d’apprentissage, d’où des douleurs extrêmes et insupportables.

Les crocodiles qui sont dans les fermes vivent également dans des conditions précaires au niveau des bassins. Non seulement leur environnement ne remplit pas les normes hygiéniques, mais aussi ils sont toujours victimes d’infections et d’autres maladies graves. Parfois, ils sont obligés de se battre entre eux pour pouvoir manger ou boire sous un soleil qui les plonge dans un stress incessant. Dès qu’ils atteignent l’âge adulte, ils seront tués dans des abattoirs pour être transformés à des accessoires de mode.